La vérité sur l’affaire Harry Québert : Plaisant !!

10357596_10202539539990518_5661149704594074841_n

DESCRIPTION :

L’histoire se déroule donc sur la côte du New Hampshire dans une petite ville où vit un illustre écrivain, Harry Quebert, dont l’unique roman est devenu un classique littéraire. Marcus Goldman est un jeune écrivain qui vient de publier un énorme succès de librairie et dont tout le monde, surtout son éditeur, attend un nouveau roman. Seulement, c’est la page blanche. Marcus se rend chez Harry qui était son professeur à l’université et son mentor afin de trouver une solution à son problème.

Mais voilà, la page va rester résolument blanche jusqu’à ce que le corps d’une jeune fille disparue en 1975 refasse surface et avec elle, le passé si mystérieux de Harry.

Entre 1975 et aujourd’hui, il va falloir faire bien des allers-retours afin de recoller morceau par morceau cette terrible et triste histoire et découvrir enfin la vérité sur Harry Quebert.

MON AVIS :

J’ai passé d’excellents moments de lecture (gros pavé oblige : 860 pages en poche j’ai donc mis près d’un mois pour le finir 😉 ). L’intrigue est bien ficelée. La relation entre les deux hommes est bien construite, j’ai particulièrement apprécié les conseils du maître à l’élève : on est dans une enquête, mais on est aussi dans la construction d’un roman et on est aussi dans la construction d’un personnage. Le livre est censé raconter une histoire d’amour mais justement l’amour, dans ce livre, on y croit pas. Je suis une vraie sensible mais la je n’ai pas réussi à m’émouvoir. Qu’est-ce que Harry a pu trouver à Nola je ne le saurais jamais, le livre est également bourré de clichés : l’amour fou et sans limite, la mère juive « stupide », l’écrivain solitaire, les gens qui s’aiment sous la pluie… mais cela ne gâche ni l’intrigue, ni le plaisir de la lecture.

Citation du livre : « Un bon livre, Marcus, ne se mesure pas à ses derniers mots uniquement, mais à l’effet collectif de tous les mots qui les ont précédés. Environ une demi-seconde après avoir terminé votre livre, après en avoir lu le dernir mot, pendant un instant, il ne doit plus penser qu’à tout ce qu’il vient de lire, regarder la couverture et sourire avec une pointe de tristesse parce que tous les personnages vont lui manquer. Un bon livre, Marcus, est un livre que l’on regrette d’avoir terminé. »

c’est exactement ce que je ressens après avoir lu un bon livre et celui-ci en était un 🙂

Publicités

9 réflexions sur « La vérité sur l’affaire Harry Québert : Plaisant !! »

    1. Oui, c’est vrai que tout est « facile », je pense que du coup c’est ce qui a fait son succès 😉 j’ai bien aimé les leçons données d’écrivain à écrivain. Je pense que c’est un auteur qui peut s’améliorer en vieillissant 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s