L’Âme du monde de Frédéric LENOIR

ame-du-monde-pocket

Nombre de pages : 151 pages

Présentation éditeur :

Pressentant l’imminence d’un cataclysme planétaire, sept sages venus des quatre coins du monde se réunissent à Toulanka, monastère perdu des montagnes tibétaines, pour transmettre à Tenzin et Natina, deux jeunes adolescents, les clés de la sagesse universelle. Au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, ils s’appuient sur leur expérience personnelle et se savent inspirés par ce que les philosophes de l’Antiquité appellent l’Âme du monde : la force bienveillante qui maintient l’harmonie de l’univers.

Leur message répond aux questions essentielles : quel est le sens de mon existence ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment harmoniser les exigences de mon corps et celles de mon esprit ? Comment apprendre à me connaître et à réaliser mon potentiel créatif ? Comment passer de la peur à l’amour et contribuer à la transformation du monde ?

Loin des croyances dogmatiques, ils ouvrent le chemin simple et concret d’un humanisme spirituel qui aide à vivre.

À la suite de son Petit traité de vie intérieure, Frédéric Lenoir transmet ses connaissances philosophiques et spirituelles à travers un conte initiatique lumineux qui touche le cœur autant que l’intelligence.

Suite à des signes avant-coureurs de cataclysme, sept sages représentant les plus grands courants de la pensée humaine –Christianisme, Chamanisme, Islam, Athéïsme-Philosophie, Judaïsme, Hindouisme, Taoïsme- se retrouvent au Tibet. Ils vont être amenés à transmettre leur savoir à deux enfants –une adolescente européenne et un jeune moine tibétain- afin que ces derniers puissent reconstruire l’humanité si cette dernière venait effectivement à connaître une sorte d’Apocalypse. Ils vont donc tenter de résumer l’essentiel de leurs doctrines durant sept jours et au travers de sept thèmes où toutes les sagesses se trouvent mélangées.

Mon avis :

Il est assez original d’aborder la philosophie et le spirituel sous forme de roman, c’est une histoire fictive et non un guide. Grâce à cela l’auteur parvient à condenser autant de savoirs dans un si petit livre. Les sept sages étant les narrateurs principaux et ayant très peu de temps pour transmettre leur savoir avant le cataclysme, ces philosophies sont présentées de manière très condensée et sous des thèmes comme le sens de la vie ou la liberté. Ce sont ces thèmes et non les différentes religions/philosophies qui sont le fil conducteur du roman, et tous les courants de pensées sont ainsi mélangés en un seul.

Malgré son sujet complexe, ce livre qui se lit vite et n’est absolument pas compliqué, très agréable à lire et  amène parfois à se poser des questions ou à voir le monde d’une autre manière.

Les théories sont donc racontées par les sages, soit directement, soit parfois sous forme de contes, ce qui rend la lecture fluide et agréable.

La narration est anonyme, les sages exposent leurs sagesses mélangées, sans savoir de quelle religion ou quelle philosophie proviennent les idées présentées. J’ai trouvé cela très bien, on n’a ainsi aucun préjugé et on ne porte aucun jugement, cela conforte l’idée que les différents courants de pensées sont égaux et tendent vers le même but.

Ce livre m’a poussé à me poser des questions et réfléchir sur notre existence sur cette terre et comment nous souhaiterions vivre notre vie le plus harmonieusement possible.

Un livre à relire pour ma part, à garder près de soi et à consulter de temps en temps pour méditer un peu ou rechercher des réponses à des questions existentielles.

Citations :

Arrivés à la maison, le père dit à son fils: « Tu me demandais le secret du bonheur? Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu’un pour y trouver à redire. Fais ce que tu aimes ou ce que tu penses juste de faire, et tu seras heureux! »

– Une mère sermonne son garçon: » Ecoute, si tu es sage, tu iras au ciel, et si tu n’es pas sage, tu iras en enfer. »
Le garçon réfléchit quelque secondes.
 » Et qu’est ce que je dois faire pour aller au cirque?. »

Apprendre à vivre, cela commence donc par apprendre à connaître et prendre soin de son corps, de son psychisme et de son esprit, et favoriser la bonne entente de ces trois dimensions de notre être.

« On ne naît pas libre, on le devient. » Le commencement de la sagesse, c’ est de tourner son regard vers soi-même et d’apprendre qui nous sommes, quels sont nos motivations, nos besoins, nos réactions, nos attirances et nos répulsions, nos habitudes, nos addictions, nos émotions les plus fortes et quelles en sont les causes.

ame_du_monde_top-720x302

Publicités

7 réflexions sur « L’Âme du monde de Frédéric LENOIR »

  1. Salut,
    l’ayant lu l’an dernier, je le recommande aussi. Comme tu dis, c’est un livre à garder et à re-consulter. Lorsqu’on me l’a conseillé on m’a dit de lire un chapitre par jour max pour pouvoir mieux réfléchir. J’ai suivi ce conseil et j’avoue qu’il pousse tellement à la réflexion qu’on a presque envie de relire chaque phrase. En fait, il faut prendre le temps de le lire je trouve. (un peu comme « l’homme qui voulait être heureux » de Gounelle si vous connaissez ^^) Mais chacun fait comme il veut. Merci pour ce rappel Julie.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je pense qu’effectivement c’est mieux de le lire par fragments plutôt que d’une traite, pour réfléchir et s’approprier ce qu’on a lu 🙂 je l’ai lu d’une traite en deux soirs et j’avoue que je vais du coup le relire beaucoup plus lentement 😉 l’homme qui voulait être heureux est sur ma PAL, ms g besoin de passer à un autre genre pour mieux revenir vers ce type de thèmes 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Très bel article ! J’ai vraiment envie de me plonger dans cette lecture et la savourer en la dégustant comme un bonbon…
    J’adore la dernière citation « On ne naît pas libre, on le devient. »
    A méditer …

    Aimé par 1 personne

    1. Merci 🙂 le livre est parsemé de petites citations que l’on a envie de noter pour les relire, ou d’encadrer! à lire et à relire 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s