Middlesex de Jeffrey Eugenides : Un roman unique plein de charme

 

 

 

71JsaJmIb6L

Auteur :  Jeffrey Eugenides – Edition Poche – 8,70€ – 656 pages

Callie naît avec la moue d’une jolie petite fille brune. À quatorze ans, étonnée de se découvrir deux sexes, elle devient un garçon. Lolita moustachue, savourant et souffrant à la fois de sa trouble identité, elle part sur les traces de ses origines mi-monstrueuses, mi-mythologiques, et fouille dans le passé secret – et peut-être coupable ? – de sa grand-mère Desdemona…

Mon avis :

Après Virgin Suicides, l’auteur reçoit le prix Pulitzer en 2002 pour Middlesex.

L’histoire débute en 1922 en Turquie et s’achève dans le Michigan dans les années 70. Cette saga familiale, court sur  trois générations d’une famille d’immigrés grecs, les Stephanides sur fond d’événements historiques : la guerre gréco-turque dans les années 1920, la prohibition, la crise de 29, les émeutes de 1967 à Détroit…

A travers cette famille, l’auteur aborde différents problèmes de société (l’immigration, l’intégration, l’adolescence, la sexualité, l’apprentissage, l’argent, l’alcool… etc). Il parvient à traiter ces sujets avec une certaine légereté, nous faisant parfois rire des pires situations.

Au-delà d’un simple roman sur l’hermaphrodisme, c’est un grand roman sur la différence et sur l’acceptation de soi

Vous noterez le double sens du titre « Middlesex » : c’est le quartier où vit la famille Stephanides mais cela a également un rapport avec la situation sexuelle du héros…

Extrait :

« aucune de mes coéquipières plus atlhétiques n’avait jamais occupé un corps aussi problématique. Elles n’avaient pas, comme moi, deux testicules occupant illégalement leurs canaux inguinaux. A mon insu, ces anarchistes s’étaient installés dans mon abdomen et s’étaient même branchés sur les réseaux de distribution. Si je croisais les jambes d’une certaine façon ou que je bougeais trop vite, j’éprouvais une douleur fulgurante dans l’aine »

Challenge organisé par Bianca

Publicités

9 réflexions sur “ Middlesex de Jeffrey Eugenides : Un roman unique plein de charme ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s