L’heure des fous de Nicolas Lebel : un bijou

 

81vDLtW7KhL

Auteur :  Nicolas LEBEL – Edition Marabout poche– 6,99€ – 384 pages

Un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard… Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité.  L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, campement de fortune au coeur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale. Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous…

Mon avis :

J’ai découvert cet auteur grâce aux blogs collectif polar et Les motordus d’Anne-ju et j’ai remporté ce livre dans le cadre de ma participation au concours organisé par Geneviève. Merci beaucoup! grâce à vous j’ai découvert un très bon livre, un très bon auteur et vais de ce pas acheter le second ouvrage de Nicolas LEBEL « le jour des morts »

L’heure est celle des fous mais l’auteur garde une grande maîtrise de son écriture : simple, directe et incisive qui nous entraine dans un récit haletant.

Un vrai bon polar avec une histoire riche qui va crescendo jusqu’au grand final. On se laisse emporter dans les bas-fonds de Paris, vers une nouvelle Cour des Miracles,  Pas de superhéros à l’œuvre mais des policiers « ordinaires », avec beaucoup de défauts. Ce « pauvre » stagiaire qui se fait bizuter par Mehrlicht (mon personnage préféré) qui parle argot, à de la bouteille et un physique de grenouille 🙂 Il y a aussi le fan de musculation qui avait sa carte au FN, la femme qui essaie de se faire une place, le chef de droite… Des personnages attachants et un humour constant tout au long des dialogues..

« Je dis, que la loi, on la balance pas sur la ville au Kärcher, c’est un travail d’impressionnistes…de pointillistes, même. »

thrillerpolar-pativore2

Publicités

4 réflexions sur “ L’heure des fous de Nicolas Lebel : un bijou ”

  1. je viens de finir un polar …. me reste un, en attente …. faut que je demande au Père Noël de m’amener celui-ci !
    sympa ces rubriques livres !! cela permet d’avoir des pistes de lecture !

    J'aime

    1. Tu as finis lequel? Oui j’aime bien aussi échanger sur les lectures et flâner au gré des blogs pour leurs avis 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s