Les enfants d’Érostrate DE Mickaël Koudero

51hdC9a1sLL._SX331_BO1,204,203,200_

Auteur : Mickaël Koudero – Edition : Auto-édition – 14,99€ – 400 pages

« Je sens l’odeur du sang et l’ère des
hommes mauvais arriver à grands pas. »
Wystan Hugh Auden

Novembre 2010. La neige, le froid, l’horreur. D’abord en France. Un homme est retrouvé assassiné dans une église à Lyon. Son dos a été tailladé, sa langue coupée. À 700 kilomètres de distance, du côté de Lille, sa fiancée est découverte pendue à un arbre. Un meurtre maquillé en suicide. Le sang poursuit sa route jusqu’en Belgique. Dans un asile abandonné, on retrouve le cadavre d’une femme, entièrement nue, le visage arraché. Une folie sans nom. Les meurtres s’enchaînent, des trajectoires se brisent.Tous portent la signature d’un tueur en série libéré un an plus tôt, le Borgne. L’homme aurait-il décidé de reprendre du service ? Difficile de l’imaginer vu son âge avancé et son état de santé. Non, la réalité est bien plus noire. « Nous ne sommes pas face à un tueur en série, mais à une série de tueurs ». Laura, Milan et Adami, des policiers venus de tout horizon, aux rapports singuliers avec cette enquête, vont très vite le comprendre. Ils se sont réunis en force, décidés à entrer dans la postérité, à marquer les consciences par leurs crimes. Ils…Les enfants d’Érostrate.

Mon avis :

Ce qui m’attire souvent en premier dans un bouquin, c’est sa couverture (ici réalisée par  Augusto Cabral ) que je trouve sublime, mystérieuse et froide et ensuite le titre, celui-ci « les enfants d’Erostrate » avait de quoi m’intriguer.

Des meurtres sur le même scénario qu’un tueur en série arrêté 24 ans plus tôt et libéré depuis 1 an, il n’y a qu’un pas à franchir pour croire qu’il est l’auteur de ces crimes, mais c’est sans compter sur l’imagination de l’auteur…

On plonge de suite dans l’horreur, les évènements d’une rare violence s’enchaînent. La plupart des livres traitent de tueur en série et non pas d’un groupe de tueurs, ce qui donne une particularité qu’il faut souligner, car c’est une idée originale.

Les personnages sont intéressants et à vifs… le final est très bien amené…

Un bon thriller, les « mordus » du genre, ne s’y retrouveront peut être pas.

Citations :

« Je suis le premier de la lignée. Je suis le premier des sanguinaires. Je suis un éternel retour. »

« Laure resserra sa prise sur son Sig-Sauer. Elle se l’était jurée. Quand viendrait le moment, elle n’hésiterait pas à cracher les feux de la délivrance. »

« Les flots d’informations cognaient dans son crâne, tels des moustiques contre une fenêtre éclairée en pleine nuit. »

« Milan plongea dans les abysses de sa mémoire pour lui donner un nom. Des images défilèrent comme dans un film en accéléré. »

1312260953538502211846259

challenge-un-pave-par-mois

Publicités

4 réflexions sur “ Les enfants d’Érostrate DE Mickaël Koudero ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s