les enfants de TOUmaï de Thomas DIETRICH

Les-Enfants-de-Toumai-Thomas-Dietrich

Auteur : Thomas DIETRICH – Edition Albin Michel – 19,50€ – 288 pages

Emmanuel et Sakineh viennent tous deux du Tchad. Elle est musulmane, issue d’une famille de haut rang. Lui est un étudiant pauvre, un doux rêveur qui a troqué la foi chrétienne de sa mère pour le Petit livre rouge. Ils se rencontrent au Caire et c’est comme s’ils n’avaient vécu que pour ce moment-là. Leur amour impossible empruntera dès lors toutes les routes de l’exil, de l’injustice – notamment celle faite aux femmes – mais aussi de la foi en l’autre.

Merci à babelio et aux Editions Albin Michel.

Qui est Thomas DIETRICH ? Il est diplômé de Science Po Paris, a vécu et travaillé dans plusieurs pays africains en particulier la République Centrafricaine (cadre de son premier roman, « Là où la terre est rouge »). Il est engagé aux côtés du peuple tchadiens dans la lutte contre la dictature d’Idriss DEBY.
Dernièrement, lors d’une interview, il a dénoncé le financement actuel de la vie politique française par des dictateurs africains, notamment Idriss DEBY du Tchad et Denis SASSOU-NGUESSO du Congo.

Qui est Toumaï ? toumai_jpg2

Lucy, longtemps restée la plus ancienne représentante connue de la lignée humaine,  a perdu ce statut au profit de Toumaï, qui signifie « espoir de vie » en langue Goran, dont le crâne a été découvert au Tchad en 2001, dans le désert du Djourab à 800 km au nord de Ndjamena et dont on estime l’âge à 7 millions d’années environ.

Un fossile dont la découverte est lourde d’implications et de controverses paléontologiques.

Mon avis :
Une belle écriture, fraîche, attachante, remplie de bonté, énergique et poétique dans un français soutenu.

L’injustice est évoquée sous toutes ses formes. Celle faite aux femmes dont la liberté est plus que réduite. Le racisme entre africains musulmans et africains subsahariens, chrétiens ou animistes. La dictature, comme fil d’Ariane tout le long du livre, en place au Tchad avec le président Idriss DEBY arrivé au pouvoir par les armes et en place depuis 25 ans.

Les personnages sont présentés avec leurs contradictions et leurs rêves avec une envie forte de se réaliser et de vivre malgré les difficultés qu’ils rencontrent. Ils souffrent et leur rencontre va leur permettre d’accomplir l’improbable pour vivre leur histoire et s’épanouir.
On prend conscience de la souffrance de l’être humain qui doit lutter contre la soumission pour accéder à la liberté d’aimer, de penser, de vivre.
La réalité sociale et politique est décrite avec soin, les mariages arrangés, le poids des traditions, la religion, l’immigration illégale, la répression policière, tout y est.
 Sans la masse critique de Babelio, je ne me serais pas dirigée vers ce livre, alors que c’est une belle découverte !
Citations :
« Depuis toute petite, elle a appris à dissimuler ses émotions, aussi indomptables soient-elles. Elle s’est laissé forger au fer du silence, ce qui, pour la société musulmane de son pays, est sans doute la qualité la plus estimable chez une femme. Ne rien montrer. Ne jamais rien montrer. Même dans les situations les plus désespérées. »
1312260953538502211846259
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s