Ceux qui restent de Jane CASEY

image

Auteur : Jane Casey – Edition 10 18 – 8,80€ – 528 pages

Sarah n’était qu’une enfant quand son frère Charlie a disparu ; elle est la dernière à l’avoir vu. Seize ans plus tard, dans la même ville, le cauchemar resurgit : Sarah découvre le corps d’une de ses élèves dans les bois. Plongée dans une nouvelle tempête émotive, placée sur la liste des suspects, Sarah décide de rouvrir l’enquête sur la disparition de son frère tandis que les policiers tentent en vain de trouver l’assassin. Les deux affaires sont-elles liées ? Sarah est-elle en danger ? Très vite, l’étau se resserre et une sourde menace se profile à l’horizon.

Ce que j’en ai pensé

On découvre l’influence qu’un événement tragique a sur la vie de l’entourage du disparu, d’où le titre « ceux qui restent », ces personnes qui sont dans l’attente de réponses et à quel point cette attente les détruit et modifie leur vie.

Malgré le manque d’action, on suit l’intrigue avec intérêt, sans s’ennuyer un seul instant, les révélations sont distillées tout au long de la lecture et nous tiennent en haleine jusqu’à la fin. Je n’ai pas vu le temps passer, malgré le pavé que j’avais entre les mains, chaque mot, chaque phrase a sa place. L’auteur manie l’intrigue avec art et nous tient en haleine jusqu’à une fin complètement imprévisible !

On alterne les chapitres entre le passé et le présent, permettant de mieux comprendre les réactions de Sarah, c’est ce qui permet aussi de s’attacher à elle.

On s’accroche à l’histoire jusqu’au bout comme si nous étions à la place de Sarah, tellement forte et fragile à la fois, elle est en quête de réponses, d’amour et de reconnaissance. On voit son évolution et on sent bien que résoudre cette affaire lui permettrait de tourner la page, d’avancer…

C’est le premier bouquin de cet auteur que je lis et j’ai vraiment apprécié et je plongerais avec plaisir dans un autre de ses livres.

Les passage appréciés

« Ils ne manquent pas, ceux qui semblent sympathiques, innocents. Parfois, on a du mal à déterminer les coupables au premier abord, mais on y arrive en général, à la fin »

« C’est incroyable ce que les gens réussissent à ne pas voir, quand ils ignorent ce qu’ils sont censés détecter »

« Il y a deux choses qu’on ne peut rattraper, la flèche qui jaillit et le mot que l’on profère »

« Les enfants sont plus faciles à manipuler »

1312260953538502211846259

challenge-un-pave-par-mois

Publicités

2 réflexions sur “ Ceux qui restent de Jane CASEY ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s