Q Mysteries – volume 1 de MATSUOKA Keisuke

1507-1

Scénario : Keisuke Matsuoka
Dessin : Hiro Kiyohara, Chizu Kamikou
Collection : SHONEN KANA
Parution : 20 Novembre 2015
Editeur : Kana
Pages : 196

Riko Rinda se charge d’expertiser n’importe quel objet qui lui est confié. Son sens de l’observation aiguisé et sa mémoire titanesque lui permettent de détecter le moindre détail concernant un objet, une personne ou même un son. C’est en essayant de percer le secret d’un curieux sticker collé un peu partout dans Tokyo que le jeune journaliste Yûto Ogasawara débarque dans les bureaux de Riko. Rapidement, le duo se retrouve embarqué dans des affaires bien plus complexes que prévu… Riko Rinda se charge d’expertiser n’importe quel objet qui lui est confié. Son sens de l’observation aiguisé et sa mémoire titanesque lui permettent de détecter le moindre détail concernant un objet, une personne ou même un son. C’est en essayant de percer le secret d’un curieux sticker collé un peu partout dans Tokyo que le jeune journaliste Yûto Ogasawara débarque dans les bureaux de Riko. Rapidement, le duo se retrouve embarqué dans des affaires bien plus complexes que prévu…

*************************

Premier manga et je suis très contente d’avoir tenté, car c’est un très bon policier.

Q Mysteries c’est d’abord une série de romans écrit par Matsuoka Keisuke.

La  couverture (différente de la version japonaise) est sobre, le dessin est beau avec des traits fins et c’est plutôt fourni niveau texte.

Je me suis vite prise au jeu de cette lecture, même s’il m’a fallu un léger temps d’adaptation par rapport au sens de la lecture. C’est bien raconté, prenant, les mystères sont « mystérieux », les personnages attachants.

Riko et Yuto forment un duo de choc. Elle est mentaliste, il est journaliste, c’est un duo assez complémentaire, en arrière plan une romance… mais rassurez-vous si vous y êtes allergique (comme moi) c’est juste des entrefilet.

Une belle réussite, avec son duo attachant, des enquêtes bien ficelées, avec un coup de crayon très sympa, Q Mysteries s’annonce comme un excellent titre pour les amateurs d’enquêtes…

Bio de l’auteur :

Keisuke Matsuoka a explosé sur la scène littéraire en 1997 avec le thriller psychologique Saimin (Hypnose), qui s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires dans un temps record. Deux ans plus tard, il a publié Senrigan (Second Sight), histoire d’un ancien pilote de chasse de l’Air Force. Le titre a donné naissance à un véritable déluge de suites, qui ont réalisées des ventes de plus de six million un quart de livres à ce jour (l’agence de Matsuoka a déposé la marque Senrigan). En 2010, Matsuoka a lancé la série Banno kanteishi Q no jikenbo, avec neuf volumes paraissant dans l’espace d’une seule année. Il est connu pour tisser habilement dans ses œuvres les questions politiques mondiales et des projections dans un futur proche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s