Olympe de Gouges – BD de Catel et Bocquet

71A618swniL

Scénario :  Bocquet, José-Louis
Dessin : Catel
Editeur : Casterman
Planches : 400 planches de BD et 39 notices biographiques
Parution : 2012

Mariée et mère à 18 ans, veuve aussitôt après, Marie Gouzes décide ensuite de vivre librement. Elle se fera désormais appeler Olympe de Gouges. Femme de lettres, fille des Lumières, libertine et républicaine, Olympe a côtoyé la plupart de ceux qui ont laissé leur nom dans les livres d’histoire au chapitre de la Révolution : Voltaire, Rousseau, Mirabeau, Lafayette, Benjamin Franklin, Philippe Egalité, Condorcet, Théroigne de Méricourt, Desmoulins, Marat, Robespierre… En 1791, quand elle rédige la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe demande l’égalité entre les sexes et le droit de vote; des propositions qui resteront révolutionnaires
jusqu’au XXe siècle.

Auteure de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges est une pionnière du combat féministe. Catel et Bocquet croquent son portrait, en BD.

J’ai chanté, j’ai dansé ♫♫*♥*♫♫ Être une femme libérée tu sais c’est pas si facile, Ne la laisse pas tomber, Elle est si fragile, Être une femme libérée tu sais c’est pas si facile ♫♫*♥*♫♫ en lisant cette BD.

Olympe de Gouges qualifiait le mariage religieux de « tombeau de la confiance et de l'amour ».

Une reconstitution historique minutieuses DE la vie d’Olympe, née de noblesse adultérine, dès son enfance elle est séduite par les livres, les poèmes et le théâtre. Veuve et mère à 18 ans, elle s’installe à Paris en 1773, sous la protection de Jacques Biétrix, son amant.

Olympe de Gouges ne tarde pas à afficher des convictions surprenantes pour l’époque. Elle est libertine, prône l’égalité entre les sexes, se dresse contre l’esclavage, élève elle-même son fils au lieu de le confier à une nourrice.

Son chemin croise celui de Rousseau, Voltaire, Mirabeau, Lafayette, Benjamin Franklin, Marat – qu’elle traite « d’avorton » -, Robespierre, qualifié « de vil conspirateur »..

Olympe de Gouges affiche des convictions détonantes pour l'époque.

Sa Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne reste son plus célèbre écrit, dans lequel elle affirme et réclame l’égalité des droits civils et politiques des deux sexes. L’article 10 proclame notamment : «  la femme a le droit de monter sur l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la tribune ». Donc de faire de la politique…

A la mi-septembre 1791, Olympe de Gouges, adresse à la reine Marie-Antoinette sa Déclaration des droits des droits de la femme et de la citoyenne.

Arrêtée, elle écrira : « Mon corps est prisonnier, mais mon esprit est libre ».

Elle sera guillotinée le 3 novembre 1793, juste après une dernière lettre écrite à son fils : « Je meurs innocente ».

Arrêtée le 20 juillet 1793, elle est condamnée à mort et guillotinée le 3 novembre 1793, à l'âge de 45 ans..

.

 

 

 

Publicités

16 réflexions sur “ Olympe de Gouges – BD de Catel et Bocquet ”

  1. J’en ai appris plus sur elle lors de l’émission « secrets d’histoire » de Bern qui est passée (ou repassée, c’est les vacances) la semaine dernière, sur les femmes dans la révolution.

    Déjà que c’était pas triste avec le nombre de têtes coupées, bande de barbare à l’époque et notre Olympe, elle, pas de bol, elle avait 200 ans d’avance quasi dans ce qu’elle demandait dans les droits de la femme.

    Ça c’était de la nénétte qui avait une paire de coui**** !! Mais on n’est jamais récompensé de son vivant.

    Aimé par 1 personne

      1. Faut des femmes ainsi pour faire avancer le monde ! Et des hommes aussi, parce que tous ne sont pas dépourvus de bonnes idées et de couilles pour les faire appliquer !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s