La Vallée des ombres de Xavier-Marie Bonnot

31xegspri1l

 Edition : Belfond
 Parution : 03/11/2016
 Pages : 304 
 Prix : 18,00€        
Genre : Thriller

René Vasseur est une machine, un être au cuir épais qui a fait la guerre, qui a changé de nom. René Vasseur est un légionnaire. Après vingt ans d’absence, la haine au cœur, il revient dans son village natal, au fond d’une vallée industrielle dévastée par la crise. Peu à peu, surgissent les ombres du passé : la femme qu’il a aimée, l’ennemi d’enfance devenu flic, l’ami qui a basculé dans le grand banditisme, son père, ancien patron de la CGT locale, tyrannique et désabusé… Et le drame qui a bouleversé sa vie : la mort de son frère, Rémy, dix-huit ans, assassiné lors des grèves de décembre de 1986.
René est-il venu venger son frère ? Pourquoi ne l’a-t-il pas secouru alors qu’il en était capable ? Pourquoi a-t-il rejoint la Légion ?

trait-rouge

« Après sa mort, j’ai rompu les amarres. Je suis devenu un type redoutable. Les unités d’élites de la Légion étrangère m’ont transformé. J’ai souffert, j’ai saigné. J’ai tué. J’en avais besoin. Je suis descendu au fond de la vie. Tout au bout des remords. Mais mon ombre est toujours là, ma fausse identité. Aucune guerre, aucun combat ne l’a estompée. Je n’ai jamais su vraiment qui j’étais.
Tout peut changer sauf vous-même. Sauf votre passé. »

« Mon père estimait que ses enfants devaient connaître le pensionnat pour devenir des hommes. J’ai vécu les angoisses de la nuit avec les autres, les moqueries des petits durs de dortoir. Pas un pion pour comprendre, ni un adulte pour écouter les petites brisures qui finissent par démolir un enfant. « 

« La vérité, c’est une agonie qui ne finit pas. La vérité de ce monde, c’est la mort. Il faut choisir, mourir ou mentir. Je n’ai jamais pu me tuer moi.
Louis-Ferdinand Céline « 

« En prison une seconde dure un siècle mais les années passent à une vitesse vertigineuse. « 

« La vie ça use, à faire peur. »

« J’ai peur. J’ai toujours eu peur. C’est peut-être pour cela que je suis dangereux. »

« On ne rêve et on ne désire jamais assez. »

« Les occasions ne manquent jamais de devenir un salaud. »

« Une victime est toujours coupable, n’est-ce pas ? »

trait-rouge

Je ne savais pas trop sur quel genre de livre j’allais tomber, vu que ne je ne connaissais pas l’auteur ! Et j’ai eu une vraie claque, un vrai coup de coeur  pour ce roman  !

Une vallée enclavée, noire comme le charbon, noire comme une société complètement à la dérive, un village qui vit et subit le chômage de plein fouet, meurtri par la crise ! Alors j’ai quand même pris un ptit coup de vieux, car la Vallée des ombres est aussi une étude sur ces grèves des années 80, dont je me souviens, même si j’étais jeune, sur le syndicalisme engagé. Une partie de la population a été licenciée par cette usine qui a rejeté les habitants de la vallée sans concessions et sans remords. Tous les thèmes sont là pour donner vie au tragique.

Je me suis attachée aux personnages, à René, à son père qui sous es airs bourrus est un tendre qui a mis de côté sa famille et son bonheur pour être au service des autres. Syndicaliste dans l’âme, il y croyait,  à ces hommes et ces femmes qui se battent pour une vie meilleure, malgré le noirceur et la grisaille qui les entoure !

René a fuit cette vallée 20 ans plus tôt, incapable d’affronter la perte de son frère et surtout le regard accusateur de son père, son retour fera ressurgir les blessures et les souvenirs les plus profonds…

On va de rebondissement en découvertes, René sera confronté à ses questions, il devra pardonner pour avancer ! Car dans ce livre il est bien question de pardon.

L’auteur a une écriture tellement fluide, tellement agréable et traite avec grande justesse les petites et grandes blessures.

Un livre qui parle, qui émeut, avec de l’émotion, de l’amour, du sombre, du pardon, du tragique … C’est le reflet de l’être humain en somme !

Merci aux éditions Belfond et à NetGalley pour cette lecture.

challenge polar et thriller 2016-2017

logopolarssharon1

trait-rouge

img_3704Né en 1962, Xavier-Marie Bonnot est écrivain et réalisateur de films documentaires. Il remporte avec son premier roman, La Première Empreinte (L’Écailler du Sud, 2002), le prix Rompol et le prix des Marseillais. Le Pays oublié du temps (Actes Sud, 2011) a été récompensé par le prix Plume de cristal et Premier homme (Actes Sud, 2013) par le prix Lion noir. Il est désormais traduit dans le monde entier. Après La Dame de pierre (Belfond, 2015), La Vallée des ombres est son huitième roman.

Publicités

28 réflexions sur « La Vallée des ombres de Xavier-Marie Bonnot »

        1. Je suis partante, une LC pour mars alors, le temps que je metasse la main dessus ! Je me doute que ça va viendre (enfin, j’espère), mais pour le moment, j’ai beau ne pas changer de main, je ne sens pas que ça vient 😆

          Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s