Les Sept stigmates de Jean Dardi MISE A JOUR

41s0zjm2t9l-_sy346_Edition : City Editions – Parution : 09/2016 – Pages : 346 – Prix Broché 18,50€ –  Genre : Thriller

Paris connaît une vague de crimes sans précédent. Une jeune secrétaire, un imam, un rappeur, un assassin, un voleur… Tous retrouvés égorgés. Aucun lien apparent, si ce n’est ce mystérieux message reçu par chacune des victimes quelques jours avant leur mort. La psychose s’installe. En haut-lieu on panique, on trépigne, on menace. Au 36 Quai des Orfèvres, en plein mois d’août, il ne reste guère que le commissaire Giovanni Dell’Orso, qui ne batifole pas sur les plages. En pleine déprime, il hérite donc de cette affaire qui s’avère particulièrement délicate. D’autant que, des bas-fonds de Paris aux arrondissements les plus chics, le tueur franchit progressivement toutes les limites. Y compris celles de sa folie meurtrière…

trait-rouge

Pas d’extraits du livre ! Pour éviter l’accusation de plagiat !!!

trait-rouge

Des meurtres bien sanglants comme on aime !

………

………

Même si j’ai découvert qui était le meurtrier alors qu’il me restait 150 pages à lire, j’ai trouvé agréable le dernier quart du livre.

Je pensais lire et suivre cet auteur mais je m’abstiendrais !

Histoire de vous faire votre avis …..

Droit de réponse 

Hier, c’était alerte orange : tempête médiatique sur Facebook.

Aujourd’hui, le lait étant retombé, on passe la deuxième couche.

En préambule, j’invite chaleureusement tous ceux et celles qui m’ont bousculé, à lire très attentivement ce que j’écris et à ne pas sortir de son contexte tel ou tel mot. Je pense notamment au mot plagiat dont le sens que je voulais lui donner a été totalement incompris. 

Certaines se demandaient ce qui avait motivé ma colère à la lecture de cette chronique. Ce n’est pas son contenu général qui, au demeurant était plutôt « gentil ». Non, c’est le fait, je le répète, qu’elle ressemble étrangement à celle dont je vous donne le lien ci-dessous et que les citations qui y figurent  ne sont ni plus ni moins qu’un copier–coller de  celles  figurant sur mon profil Babelio.

Voilà, c’est ça qui m’a irrité. Quand on veut faire de la critique littéraire et par respect (ce mot a été  beaucoup utilisé hier) pour l’auteur qui a bossé des mois sur son bébé, on consacre un minimum de temps et de sérieux à sa chronique. 

Voici donc pour appuyer mes dires, trois liens que je donne dans l’ordre où ils sont apparus sur internet :
https://livrenvieblackkatsblog.wordpress.com/2017/01/12/les-sept-stigmates-jean-dardi/#more-14665
http://www.babelio.com/auteur/Jean-Dardi/412126
https://julitlesmots.wordpress.com/category/challenge-abc-2017-policier-thriller/
Que celui ou celle qui ne trouve pas d’analogies, de ressemblances, de points communs  entre ces trois liens, me jette la pierre…Mais de grâce, avant de me juger, prenez le temps de lire très attentivement !

Bon, l’incident est clos. 

On vient de trouver un appareil génital au complet (les trois pièces) dans la poubelle d’un restaurant du 11°. Faut que j’y aille !!! Bizzz !!

« Salut les potes et les potesses !
Une fois n’est pas coutume, je vais me livrer aujourd’hui à un exercice ô combien périlleux : je vais faire la chronique d’une chronique.
Celle de Julie. Tiens, je vous donne le lien pour vous permettre de la consulter :

https://julitlesmots.wordpress.com/…/les-sept-stigmates-de…/

Tout d’abord, je tiens à la remercier d’avoir consacré un peu de son temps à la lecture de mon ouvrage et autant ( pas assez ?) à sa chronique.
J’en suis d’autant plus satisfait qu’apparemment j’ai réussi à faire aimer un polar à une adepte pure et dure de thrillers.
Cependant, et puisque nous sommes amis, je vais me permettre de donner quelques conseils à Julie. Je passe sur les détails, sous peine de remplir une page entière. Mais néanmoins :
1) Lorsque l’on cite des passages de l’œuvre, attention à ne pas faire de copier-coller d’extraits figurant déjà dans la chro d’une autre blogueuse, lesquels extraits ayant depuis été repris sur le profil Babelio de l’auteur. Si un auteur se livrait à de telles pratiques, il serait taxé de plagiat.
2) N’exprimer que son ressenti, ses sentiments de lectrice et se garder de faire un résumé exhaustif du livre. Pas simple !
3) Songez qu’un roman, bon ou mauvais, représente pour l’écrivain, une somme de travail considérable. Et que souvent il s’y est investi bien plus que vous ne pouvez l’imaginer. Attention aux mots ! Un ou quelques mots mal utilisés peuvent réduire ce travail à néant.

challenge polar et thriller 2016-2017

logopolarssharon1

ABC 2017 _ Policier / Thriller

capture

trait-rouge

Publicités

28 réflexions sur “ Les Sept stigmates de Jean Dardi MISE A JOUR ”

      1. Sur Babelio, on a le droit, non ? Donc, sur notre blog aussi, non ? Si l’auteur n’est pas d’accord, on fait mieux, on enlève notre chronique et basta pour la pub gratos ! J’ai moins envie de le lire, là, tout de suite… On ne devrait plus lire que les auteurs décédés, au moins, eux, ils ne viendront pas se plaindre des citations. Bon, si tu avais mis des citations qui divulgâchaient l’intrigue, je dirais « ok, ça se fait pas », mais là, je ne vois pas où est la faute…

        Ne te laisse pas boulversifier par cela ! Regarde, je t’offre un néologisme gratos 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Au départ, figure-toi que j’aurais presque pris ça pour un poisson d’avril en avance !! genre le truc de gros bourrin qu’on fait pour rigoler en se donnant un air sérieux. Puis, en relisant, heu, merde, c’est du sérieux là ?? Sorry, mais je ne lirai pas son livre, aussi bon soit-il, si je ne peux pas insérer un extrait dans ma chronique !

        Moi, mon égo, je l’ai déposé un jour et je ne sais plus où je l’ai posé, j’en ai pas, j’m’en branle. 😉

        Aimé par 1 personne

  1. Alors vouana ma publication sur le mur FB de cet indélicat! 😉
    « Bonjour à tous!
    Ayant été, sans mon avis, citée dans la nouvelle publication sur la polémique autour de la chronique de Julie sur son avis sur Les 7 stigmates, je me vois obligée d’intervenir pour une mise au point!
    J’avais lu la chronique de Julie sur WordPress, liké et commenté, avant même de tomber sur la publication de l’auteur, ici même.
    Publication que je n’ai pas appréciée car nous, blogueurs, ne descendons jamais un auteur, et donc nous attendons le même respect de la part des auteurs. Nous ne tenons pas un blog pour les auteurs, nous le faisons par passion de la lecture et pour partager nos avis entre lecteurs avant toute chose.
    Donc un peu de respect!
    Si j’ai un problème avec un blogueur ou un auteur, je règle mon différent en mp et pas par déballage sur FB, friant de buzz et de polémique stérile! C’est aussi une question de respect!
    Je n’ai pas besoin qu’un auteur ou qui que ce soit se mêle de mes affaires en me citant sans mon consentement!
    Julie et moi avons des goûts similaires, plus thriller ou polar, donc il n’est pas étonnant que nous relevions les mêmes défauts sur une même lecture! Il n’y a pas 36.000 façons d’exprimer un même ressenti!
    En ce qui concerne les citations de bouquins! Je rédige celles que je relève et que je ne trouve pas ailleurs! C’est une citation, donc je fais un copier-coller de celles déjà sur le net et je ne vois aucun problème à ce que les autres fassent de même! Où est le plagiat là-dedans?! C’est une citation, bordel!
    Je ne comprends absolument pas votre colère Môssieur Jean Dardi, la chronique de Julie n’est en rien insultante à votre encontre!
    De plus, créer une telle polémique envers une personne sincère et honnête est contre-productif pour vous, je le déplore! Et pas certaine que je lirai votre prochain roman pour le coup!
    Merci de votre attention et comme dirait un auteur que j’adore, vous pouvez reprendre une activité normale et passez à autre chose!
    PS: Julie a supprimé son avis et je l’encourage fortement à le re-publier en l’état! »

    Aimé par 2 people

  2. Je n’avais pas suivi l’histoire, mais franchement, dès « Tout d’abord, je tiens à la remercier d’avoir consacré un peu de son temps à la lecture de mon ouvrage et autant ( pas assez ?) à sa chronique. », je l’ai trouvé odieux.
    Cette première phrase est déjà un manque de respect de sa part d’autant que j’ai lu ta chronique qui m’avait donné envie de lire le livre ! Ce n’est donc pas un ou deux mots malheureux de ta part qui me donne envie de fuir, mais le comportement odieux de l’auteur. Si on ne supporte pas la moindre réserve sur son travail, le mieux est de simplement faire ce que font des millions de gens : garder ses écrits bien au chaud dans un tiroir que l’on lit éventuellement avec auto-suffisance.
    Enfin, il faudrait peut-être rappeler à ce cher « Monsieur » (je devrais peut-être dire sire pour ne pas le vexer ?), la différence entre plagiat et citation. Et au passage, un petit rappel de la définition de la diffamation lui ferait peut-être du bien, on en est pas loin.
    Bref, je m’agace derrière mon écran, l’impolitesse et l’égocentrisme m’énervant toujours énormément que ce soit dans la vie réelle ou sur Internet.
    Encore merci pour tes chroniques honnêtes même si cela en déplaît à certains.

    J'aime

  3. Ben, voici un auteur que je vais pas suivre.
    cependant sa réaction reflète bien la considération que des auteurs ont pour les blogueurs (et pas qu’une poignée), il faut respecter leur travail, mais pensent que nous ne sommes pas sérieux et intègres dans nos publications. Il y a peu, une auteur nous a dénié même le droit d’appeler nos critiques sur un bouquin, une critique!

    Pour dire! Laisse le morveux de côté. Publie ta critique initiale.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui tu as raison! cela montre tout à fait ce que certains auteurs pensent ! J’ai republié mon articles initial après tout je n’ai rien à me reprocher et aucun intérêt à perdre du temps pour ce genre d’auteurs 🙂
      Il m’est arrivée donner des avis négatifs sur des livres que d’autres avaient apprécié et cela ne prenait pas ces proportions, donc sûrement un problème d’égo 😉

      Aimé par 1 personne

  4. voilà qui est assez cocasse! un auteur qui se plaint qu’on publie des extraits de son roman, au prétexte que d’autres auraient déjà cité ces mêmes passages. Outre que l’argumentaire est complètement stupide ( tout un chacun qui communique sur un ouvrage est libre au titre du droit d’information, de citer un court passage quel qu’il soit de celui-ci, l’eut-il été déjà par ailleurs.Je ne vois pas où est le mal qui suscite cette colère cuculapraline) , mais le reste n’est pas mal non plus ! Il faut ménager un auteur parce que voyez vous gentes gens, il s’est donné beaucoup de mal à réaliser son oeuvre ! Je n’ai pas lu son roman donc je ne jugerai pas de sa qualité. Pourtant ce n’est pas les exemples qui manquent de personnes qui ont passé des heures et des heures sur leur ouvrage pour finir par offrir au regard du public…une véritable bouse littéraire . La qualité ne se mesure pas au temps consacré et si monsieur est trop sensible pour ne pas supporter la moindre critique de son roman, qu’il cesse immédiatement d’écrire, il s’épargnera ainsi bien des souffrances inutiles et à ses lecteurs critiques des cacas nerveux aussi ridicules et puérils qu’imbéciles. Par expérience ( je lis et chronique des romans depuis six ans maintenant ) ce sont souvent les tout petits écrivains ( dans le sens le plus péjoratif du terme) qui ont souvent leur ego à fleur de peau et qui braillent comme un nouveau né à qui on aurait retiré la tétine, parce qu’on se refuse de les trouver géniaux. Je crains que tu n’ aies mis là, la main sur un très beau spécimen.Laissons le donc brailler, dans l’anonymat qui est le sien, personne ne l’entend.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je viens de tomber sur un spécimen, j’ose croire, rare ! Surtout que mon avis publié (et que j’ai laissé grâce aux soutiens reçus ) n’est pas négatif… mais j’ai dû titiller son égo….. je pense qu’il a plus à perdre que moi…. je trouve cela bien dommage

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s