Le roman inachevé de Luca Tahtieazym

Auto-édition ♦ Parution 21/01/2017 Pages : 301 ♦ Prix Broché : 16,90€ Pris ebook Genre : Thriller- Drame

« Le paradoxe de la condition humaine, c’est qu’on ne peut devenir soi-même que sous l’influence des autres. » Boris Cyrulink –

Quand réalité et fiction se croisent, cela donne un petit bijou à lire !

Quand tout est trouble, les frontières qui séparent la réalité et la fiction ont parfois tendance à se confondre…

Une belle histoire d’amour entre Romain et Elsa, qui débute à leur adolescence. Il est fasciné par elle, par sa part d’ombre. Lorsqu’elle disparaît, Romain, en pleine déchéance, meurtri, devenu alcoolique, décide de retourner sur les pas de celle qu’il va faire revivre en écrivant leur histoire en comblant les vides avec ce qu’il a imaginé…

« Je regarde encore le ciel. La lumière est belle. Le soleil n’est pas bien gaillard mais ses premiers rayons percent la grisaille. Là-haut, entre deux goélands, je vois des idées qui scintillent.
J’ai faim. Mon ventre gargouille. Ça gâche quelque peu la solennité de l’instant. J’ai faim donc je mange mes mots. »

L’auteur, Luca Tahtieazym, nous guide avec un grand talent, à travers une magistrale histoire complètement déstabilisante ! J’ai été prise dans ses mots et la trame de son écriture !

Les personnages sont aboutit, leurs hésitations, leurs sentiments, confèrent une réalité étrange, au point qu’on s’identifie à eux et qu’on les imagine sortir du livre et prendre vie…

J’ai été bouleversée par le réalisme et la vie qui fusait dans les veines des personnages ! Quel talent !

Deux parties, apparaissent rapidement : Une où Romain est centré sur sa douleur, sur son ressenti, son alcoolisme, il s’apitoie sur son sort, et rejette ceux qui l’aiment pour pouvoir glisser encore plus dans la déchéance…

Dans le seconde partie Romain apparaît plus humain et se dévoile beaucoup plus, se confie sur ses sentiments sans avoir peur. Un peu comme une auto-analyse psychologique qui permettrait de le grandir…

« J’ai donc été élevé comme un psychopathe. Ce n’est pas que je ne ressentais rien, non,mais plutôt qu’on m’engageait à rester mesuré à chaque fois que mon pouls battait un peu fort. Non dans cette famille, on ne s’emballe pas pour rien. On ne s’emballe pas tout court. »

La narration est excellente, la structure que Luca Tahtieazym, lui donne est tellement complexe qu’il nous entraîne dans les tréfonds de l’âme humaine, sans jamais nous pousser au voyeurisme. Bien au contraire, on garde une distance avec Romain, on l’analyse, on ne devient ni son pote, ni son ennemi. Il est d’une telle complexité qu’on le dissèque pour tenter de comprendre une partie de son mécanisme…

« Je fais avec. C’est une expression que j’affectionne, ça, de faire avec. On fait avec quand on n’attend plus grand-chose. Quand je lorgne ma tronche dans un miroir et que je soupire, je me dis que je vais faire avec. Après tout, il y a des gens qui se traînent la même mâchoire mais qui en plus n’ont rien connu qui les fasse vibrer un tant soit peu. Ce n’est pas mon cas. »

C’est le premier livre de l’auteur que je découvre et j’ai bien envie de me pencher sur les précédents, histoire de me faire plaisir et surtout de voir l’évolution qu’il a pu suivre dans son écriture…

D’un drame d’une grande banalité, l’auteur construit son « roman inachevé » d’une grande originalité où la fiction et la réalité se croisent pour un moment addictif et d’une grande réussite.

Ce roman ne m’a pas laissé sur ma faim. Ne vous fiez pas au titre, car c’est loin d’être un roman inachevé, bien au contraire, il est aboutit avec un final d’une très grande qualité et une belle surprise…

challenge polar et thriller 2016-2017

logopolarssharon1

ABC 2017 _ Policier / Thriller

capture

dropfin

Auteur de quatre romans : un thriller désespéré ayant pour cadre notre monde recouvert par une neige qui ne cesse plus de tomber (CHAOS), un diptyque sur la quête d’identité au suspens haletant (L’ombre et LE roman inachevé) et un OLNI flirtant avec l’humour et la philosophie (BAGATELLE ET LA CHAMADE DES CŒURS PERDUS), unique en son genre et finalement inclassable.

Publicités

4 réflexions sur “ Le roman inachevé de Luca Tahtieazym ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s