Enquête aux Volets Bleus de Kate Oliver

Parution : 26 mai 2017

Édition : IS Editions Collection Romans Prix  broché : 14€

Pages : 144  – Genre : Thriller psychologique – Suspense

Un livre très frais, emprunt de cynisme et d’humour !

 » ai-je commis quelque crime pour être emprisonnée contre mon gré ? C’est vrai que parfois, j’ai tendance à  » m’oublier  » lors de fous rires mémorables. Et alors ? Je ne suis pas incontinente pour autant !  »

J’ai été touchée et très émue par Rosetta Bancale placée contre son gré en maison de retraite par sa fille unique pour un début d’Alzheimer. 

Bein oui c’est la merde Alzheimer ! Mais sa fille a sa vie…

 » Et toi ma fille chérie, mon bébé d’amour, j’ai passé tant de nuits blanches à veiller sur ton sommeil, à te consoler, à te bercer, toi pour qui j’ai sacrifié ma vie de femme. Je t’ai tant aimé… Tu te souviens ?

Un livre qui parle du ressenti d’être « abandonnée » dans une maison de retraite alors que tu pense que tes enfants seront présents dans ta vieillesse comme tu t’es occupé d’eux enfants…

Un livre plein de vie et de joie de vie ! Rosetta ressemble à ce que nous pourrions être : une dame bien vivante malgré ses 70 ans et toute sa tête ! Bein oui ! Espiègle à souhait, marrante au point de te faire rire, elle intègre un groupe de six « résistants » pratiquement abandonnés par leurs familles, mais à l’aise financièrement. Leur devise : rire, boire et bien manger, malgré les restrictions de l’établissement.

 » Apparemment, Annette s’est vite lassée ou plutôt, elle a flairé le bon filon : proposer ses services à des pensionnaires fortunés qui une bourse bien garnie -au sens propre, la bourse. Auriez-vous l’esprit mal tourné ? « 

Ce petit groupe dont on va suivre le quotidien, va transgresser les règles établies, se moquer avec délice du personnel ! 

 » dans mon groupe ne sont admis que ceux qui aiment rigoler, les farceurs et les déconneurs, car les adeptes du tea time ont le même esprit étriqué que leur tasse à fleurs roses : tronches du cake qui va avec et sourire en coin « 

Un livre qui parle de tout sans tabous ! Un livre qui te balance un hymne à la vie ! Un livre qui te dit que même si tu crois ta fin proche il te faut te délecter et rire chaque minute qu’il te reste !

 » Maudy ne se parfume pas – hormis une savonnette à la lavande – ne se pomponne pas – pour qui au fond ? – Et ne lit jamais. Or, chacun sait que lire, c’est vivre plusieurs vies à la fois. Des fleurs ? Ça dure pas. Des chocolats ? Elle est déjà assez constipée comme ça ! « 

Doutiez vous que la vie peut vous apporter du bonheur ? Doutiez vous que en vieillissant on pouvait tomber amoureux, avoir le palpitant qui cogne tellement que vous risqueriez de passer l’arme à gauche ? Pensiez-vous que le fait d’être vieux vous prémunissait de la douleur,  des arnaqueurs, des mauvaises humeurs du personnel que vous pensiez Amour ? 

Laissez tomber tout vos préjugés sur les vieux et leur vie ! Avec Kate Oliver vous embarquez pour un voyage initiatique au cœur des « volets bleus ».

Un livre tout en pudeur, bourré d’humour où tout les clichés deviennent vrais ! Une plume qui vous embarque avec brio et vous entraîne dans la vie de ce groupe au point de que vous en faite partie ! Au point que les blagues et coups bas pourraient être les vôtres ! 

 » un paquet de chamallow – ça colle un peu aux dents mais c’est pas comme le caramel mous, aucun risque de desceller nos prothèses dentaires  »

Kate Oliver offre une palette d’émotion à son lecteur.

Dommage que la quatrième de couverture en dise trop. Et puis le mot « enquête » est exagéré même si elle existe, ne vous attendez pas à un thriller, mais à passer un bon moment drôle et tendre.

Une leçon sur le devenir et de ce que nous serions prêts à faire ou voudrions faire ! 

Comment serais-je avec mes parents ? Comment serons mes enfants avec moi ?

Des questions existentielles posées avec justesse, amour et empathie !

Merci pour ce roman, je me suis régalée !

 » Je suis une rebelle ? Et mon poing sur ton nez, il est rebelle ? « 

Dotée d’une imagination incroyable, son goût pour la littérature historique, les voyages et les contes fantastiques l’ont conduite à écrire son premier roman, « Le fils du Diable est un Ange ».

Un récit fantastique publié chez IS Edition dans la collection « SF & Fantasy ».

Publicités

15 réflexions sur “ Enquête aux Volets Bleus de Kate Oliver ”

  1. Je ne lirai pas la 4ème de couverture (comme souvent) pour ne pas me spoiler parce que ton avis me donne juste terriblement envie! Parce que franchement l’humour, le côté hymne à la vie, le bouleversement des préjugés sur nos séniors… je craque pour ça!

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as entièrement raison de ne pas le lire 🙂 il en dit trop et c’est pour ça que je ne mets plus là 4ème de couv dans mes avis 🙂
      Un vrai bijou ce livre 🙂 hâte de lire ton avis 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s