Je suis un tueur humaniste de David Zaoui

 

 

Parution : 25 novembre 2016

Édition : Paul & Mike Collection P&M-ROMANS

Pages : 240 – Genre : Thriller psychologique

Babinsky, Babinsky !

« Une ville a besoin qu’on la débarrasse de ses poubelles, de ses ordures et déchets. L’humanité aussi. Je tente d’être utile au monde à ma façon. J’ai une éthique. Je suis un tueur humaniste. »

Comment te détester ? Comment ne pas t’aimer ? Comment un tueur peut-il être aussi attachant ?

Tu as un don du ciel, tu vises et tires comme un dieu. Un professionnel du crime te repère, t’adopte et tu deviens, malgré toi, un tueur à gages.

Mais tu as du cœur !

OK…Tu veux bien être un tueur… Mais tu veux faire les choses bien… Tu veux y mettre du tien… Ton point d’honneur : rendre heureuses tes futures victimes avant de les tuer.

Tu es un tueur ! Mais un tueur qui ne veut pas être tueur ….

Tu « tombes » dans ce milieux par le hasard d’un don qui attire ! Un don précieux qui aurait pu te mener vers la gloire et te mettre dans la lumière. Au lieu de ça, tu vivras dans l’ombre et tu seras entraîné dans les bas fonds !

Pas les bas fonds comme on s’imagine ! Non ! Car ton métier t’a mis à l’abri du besoin… Tu ne travailles pas… Enfin pas comme moi… ! Pour cela, tu dois exécuter…. tes contrats…. mais tu décide de le faire à ta manière ! Belle, tout en douceur et plein d’humanité !

« Je connaissais des tueurs, comme moi, mais, habités par une absence totale de morale, eux ne pensaient qu’à la thune, aux pompes, aux bagnoles puis aux montres qui valent une fortune ! Moi, je m’en tapais royalement, de tout ça. J’étais certes un tueur, mais un tueur éclairé, un mortel en devenir, doté d’une conscience et d’une grande sensibilité. « 

Jusqu’au jour où tu tombes sur un type impossible à rendre heureux, un emmerdeur… ! Un cas de conscience ! Un qui va te pousser à te poser des questions…

« — Pour aimer les autres, faut s’aimer soi-même…
— J’arrive à aimer les autres, bien que je ne m’aime pas
vraiment… mais… l’amour que je donne aux autres se
termine toujours mal… »

Comment un tueur devient attachant ? Lisez ce petit bijou qui vous fera sourire à plusieurs reprises et vous renverra même à vos propres travers !

« Affligé, j’ai zappé en regardant toutes ces publicités où l’on cherche à vous vendre agressivement des tas de choses inutiles. J’ai écouté les commentaires de jeunes écervelés de télé-réalité baragouiner dans un verbe tristement pauvre et je me suis surpris à penser que nous vivions l’époque la plus superficielle de l’histoire de l’humanité. Une époque où des forces puissantes soutenues par des moyens colossaux s’activaient en permanence. Il fallait écraser l’intellect afin de le remplacer par une sottise abjecte. L’ultime objectif était celui de nous transformer en machines à dépenser, à nous éduquer à une sorte de réflexe pavlovien de la conso. Quand je pensais à tous ces réseaux sociaux d’où chacun vomissait sa haine et son avis sur le monde, confortablement avachis dans leur quotidien, aveugles aux réalités économiques, j’étais désespéré. Ils aboyaient et la connexion passait. »

Un style franc et direct, donne à cette lecture atypique un rythme chantant et poétique ! Un tueur philosophe à ses heures… Qui aime les livres, la musique classique…

De l’humour à foison. Un humour noir, cynique que j’ai particulièrement apprécié.

« — J’ne veux pas tuer d’animaux ! martelai-je.
— Mais tu vas tuer aucun animal, calme-toi Babinsky, me fit Cyrus le gros devant ses deux comparses qui tenaient leur fusil contre leur poitrine.
— Bah alors, quoi ?
— On va simplement chasser, pour becter tout ça, ce soir.
— Manger des volailles pleines de plomb ?
Cyrus le gros me prit en aparté.
— Babinsky, ne me fais pas honte devant mes amis !
— Je ne tuerai aucun bestiau !
— Il faut juste que tu leur montres comment tu tires, merde !
— Pour quoi faire ?
— Parce que quand tu tiens une arme à feu dans ta main, c’est comme si Dieu avait un flingue !
— Moi, je veux pas tirer sur des proies innocentes !
— Mais Babinsky ! Tu manges bien de la viande et du poisson, non ? Et tu crois qu’ils arrivent comment dans ta putain d’assiette ?
— Je les vois pas souffrir.
— Ça change quoi ?
— Ça change tout.
— Mais qu’est-ce que ça peut te foutre, la souffrance
d’un écureuil, bordel ?! »

challenge polar et thriller 2016-2017 logopolarssharon1

ABC 2017 _ Policier / Thriller capture

David Zaoui né en 1977 en banlieue parisienne, a travaillé comme réalisateur et producteur dans le cinéma pendant plusieurs années aux USA. Il a beaucoup voyagé, suivi le cours Florent pendant 4 ans où a découvert la mise en scène et le métier de comédien. Il se consacre aujourd’hui à l’écriture.

Publicités

17 réflexions sur “ Je suis un tueur humaniste de David Zaoui ”


  1. https://polldaddy.com/js/rating/rating.jsWouahhh, ça a l’air très intéressant ce tueur pas comme les autres, , j’aime que les choses ne soient pas bourrées d’évidences et de clichés, alors un tueur auquel on s’attache c’est un concept dérangeant mais c’est bien aussi de temps en temps de mettre un coup de pied dans la fourmilière; et puis l’humour noir, c’est la meilleure recette pour illuminer notre univers…

    Aimé par 1 personne

  2. Que voila un personnage attachant. Tueur sans états d’âme certes, mais philosophe et humaniste avant tout et d’un culture rare. On se dit que si par malheur, un jour de grande déprime, on décidait d’en finir avec ce monde infiniment cruel, il ne serait pas sot de trouver un Babinsky et de le charger de la besogne. Mais les babinsky ne doivent pas courir les rues hélas … ou heureusement ?
    J’ai pris autant de plaisir à découvrir ce premier roman que j’en avais pris à lire mon premier San Antonio il y a quelques décennies de cela. Une révélation !
    J’attends avec impatience un deuxième roman.
    Si vous hésitiez, n’hésitez plus et précipitez-vous sur cette petite perle à découvrir absolument

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s