Prix des Auteurs Inconnus – Catégorie : Imaginaire – Le Porteur de Mort, tome 1 : L’Apprenti de Angel Arekin

Parution : 6 septembre 2016Editions : Plume BlanchePrix Numérique : 7,99€Prix Papier : 21,90€424 PagesGenre : Dark Fantasy

 

Ce livre a été sélectionné pour le Prix des Auteurs Inconnus, que je vous invite à découvrir Ici ou ici ou encore   🙂

En lice dans la catégorie Imaginaire, Le Poteur de Mort a de quoi te donner envie de découvrir ce que l’auteur a concocté ! Avec cette lecture, je fais une incursion dans le monde de la fantasy, que je ne connais pas trop et je dois dire, que j’ai été assez surprise…

Pour les novices, comme moi :

Fantasy : La fantasy, ou fantaisie, est un genre littéraire présentant un ou plusieurs éléments surnaturels qui relèvent souvent du mythe et qui sont souvent incarnés par l’irruption ou l’utilisation de la magie.

Dark Fantasy : La dark fantasy, ou fantaisie noire, est un sous-genre de la fantasy qui désigne les œuvres dans lesquelles l’ambiance est très sombre et proche de l’apocalypse.

Je sais déjà le genre qui peut me plaire… Noir c’est noir …

On retrouve cette construction commune au genre : un héros qui n’en est pas un mais qui va le devenir par l’opération des esprits et le talent dont il est naturellement doté… OK, c’est un peu caricatural, mais c’est ça ! La tête à claque, qui devient un héros… Attention, ça match bien et j’ai trouvé ça pas mal…

Le monde médiéval caractéristique de la fantasy est bien exploité, avec un royaume divisé en contrées. Les rois de chaque contrée sont soutenus et aidés par un ordre vieux de plusieurs millénaire, qui permet de garder une certaine stabilité dans le royaume. Cet ordre décide d’ouvrir ses portes afin de former de nouveaux apprentis…

Au début, j’ai été un peu perdue avec tous ces personnages. Les frères Amorgen, les parents, Naïs, le roi, les copains… Les premiers chapitres ont été assez difficiles… Mais l’auteur, prend son temps de mettre en place les différents protagonistes et même si cela peut sembler trop lent, trop descriptif, finalement, cela permet de mieux comprendre les différents liens qui les unis. Ce qui permet à l’auteur d’aboutir à une construction fine des émotions.

Même si je me suis parfois ennuyée, certains passages trop descriptifs auraient pu être plus courts, je dois dire que j’ai apprécié et l’auteur a réussi à maintenir mon intérêt.

La plume est vraiment superbe et maintient le lecteur dans un perpétuel attachement à la langue. Les mots utilisés sont soutenus et cela change de ce que j’ai pu parfois lire, en 4ème de couverture, qui a tendance à me repousser…

La série compte 6 tomes, donc ne vous attendez pas à faire des découvertes de folies, ici l’auteur plante son décor et prépara la suite de son monde… Et gageons que les prochains seront riches en rebondissements. L’intrigue laisse un peu le lecteur sur sa faim, puisque le tout se déroule sur 5 ans et en 5 ans et plus de 400 pages il ne se passe pas grand chose… C’est une grosse introduction et ça se ressent. Quelques informations sont divulguées et cela permet de maintenir l’intérêt du lecteur, même si l’action peut parfois manquer…

Lorsque l’on arrive à la fin, l’histoire commence et on comprend que l’auteur a voulu emmener doucement mais surement son lecteur vers la transition obligatoire entre l’enfance et l’adulte…

Le temps de l’insouciance de Seïs est révolu, de petit con, tête à claque, arrogant il va devoir grandir et devenir ce pour quoi il est destiné… Un grand homme, aux puissants pouvoirs…

Une écriture fluide et imagée de très belle qualité, qui te donne vraiment envie de poursuivre ta lecture (même si parfois j’ai eu le sentiment qu’il me fallait un dico pour comprendre)

Malgré quelques passages assez long, l’auteur a réussi à maintenir mon intérêt et à surtout me donner envie de lire la suite…

Publicités

4 réflexions sur « Prix des Auteurs Inconnus – Catégorie : Imaginaire – Le Porteur de Mort, tome 1 : L’Apprenti de Angel Arekin »

  1. ce qui est impressionnant c’est cette capacité des auteurs de Fantasy à écrire des séries de livres de plusieurs tomes. Cela m’épate. J’aime bien. Très bon weekend à toi Julie, Bises bretonnes, Bretagne où il y a un grand soleil 😉 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s