Archives du mot-clé Challenge ABC spécial auto-édition

CHARLY : Au commencement de Cédric PERON

 

 

 

Parution : 17 mai 2017 – Auto-édition – Prix Numérique : 2,99€ – Prix papier :  10,55€ –  Pages : 239

Nous sommes tous potentiellement le con de quelqu’un et là Charly a décidé de faire le ménage et de ne rien laisser passer…

Il y a les cons dits gentils, ceux qui s’ignorent, qui n’ont pas conscience de leur état, mais qui ne distribuent pas leur connerie à tour de bras. Mais ceux que j’abhorre par-dessus tout, ce sont les cons méchants irrécupérables, les CMI comme j’aime à les appeler.

Une vraie curiosité que ce livre ! Le thème du thriller est rarement exploité du point de vu du tueur et c’est du coup encore mieux quand l’auteur a en plus une plume addictive.

Charly m’a prise dans ses filets pour faire de moi non sa victime, heureusement pour moi… Mais une admiratrice ! Une admiratrice de l’esprit complètement tordu de Charly ! Bon en même temps, qui n’a pas eu des envies de meurtres ? Qui n’a pas voulu tuer un con ? Je n’ai jamais franchis le pas, mais Charly ne les supporte pas… Les cons le rendent fous… Il ne peut rester sans rien faire et décide de s’occuper d’eux… Bon surtout les Cons Méchants Irrécupérables, les CMI comme il dit… Jusqu’au jour où LE con de trop rencontre sa route… Charly décide de prendre les choses en main et d’écouter ses pulsions… Il va se charger de ce con… à sa manière…

Les choses se mettent en place, peu à peu, mais sans longueurs, les personnages ne sont pas nombreux, mais être dans la tête du tueur donne l’impression d’un huis-clos qui frôle la folie…

Nous assistons à la naissance d’un tueur… Nous voyageons dans son esprit… Et il est sympathique ce Charly !  Il a une vie bien rangé et décide par moment d’assouvir son fantasme … Tuer un con… Des cons… La rage que Charly ressent par moment est palpable et c’est dans ces moment que j’ai ressenti du plaisir à être à ses côtés. J’ai ressenti aussi cette rage et cette envie de tuer… Après tout nous sommes tous des meurtriers en devenir… Je me suis attachée à lui et je l’ai compris…

L’auteur divulgue le tout avec parcimonie mais sans fioritures, avec une plume vive, et sur un rythme haletant avec des pointes d’humour noir cynique.

Un excellent thriller psychologique digne des plus grands !

J’ai retrouvé un peu de Dexter dans Charly, qui rend justice à sa manière. Charly n’a pas encore tout dit… Et je suis impatiente de savoir comment la suite va se construire, car les envies de meurtres de Charly ne peuvent que monter en puissance…

Challenge ABC 2017 auto-édition 

17758202_10209531203857745_368592036455944819_o.jpg

 

 

 

Challenge polar 2017-2018 – ABC 2017 _ Policier / Thriller

capture

Buczko de Loana Hoarau

 

 

Parution : 22 mars 2015 chez  ÉLP éditeur 161 Pages  –

Prix format numérique : 4,99€ – Genre : Thriller, pédophilie

Je savais qu’en plongeant dans ce livre, je serais proche de la nausée ! Mais, je ne me doutais pas que cela serait à ce point ! J’ai mis du temps à évacuer cette crasse qui me collait à la peau ! J’ai mis du temps à ne plus voir les scènes d’une rare cruauté ! J’ai mis du temps à ne pas avoir la rage au ventre ! J’ai mis du temps à me remettre …

L’auteur, grâce à une écriture fluide, incisive et sans fioritures, nous embarque au cœur de la vie d’un pédophile ! Un monstre avec qui nous vivons, quelques pages d’une violence, distillée au rythme des prises de drogues. Un sociopathe qui va déployer ses ailes et dévoiler sa folie.

Buczko est un maniaque, qui tente de contrôler ses travers avec son goût de la propreté… Cette propreté lui permet d’échapper à ses propres démons… De contrôler ces émotions… Mais à quel prix !

« Je suis le nombril inconnu du monde. Car le monde voleur se prosterne devant ma déviance exacerbée, mon cerveau maladif, mon visage séducteur. Et il l’ignore. Là est toute la subtilité »

Sous ses apparences de monsieur tout le monde, c’est un violeur et tueur de petites filles. Un prédateur qui dans sa folie, enchaîne les fillettes, les habille comme des poupées. Une fois « abîmées », il traque la suivante… Jusqu’au jour où il fait la connaissance de Caroline, 8 ans…

« Un jour peut-être… comprendra que je ne cherche pas à lui causer du mal, mais que tout ce que je lui fais subir est pour mon bien ! »

Buczko est un livre étouffant qui donne la nausée, c’est glauque, c’est d’une violence difficilement descriptible. Malgré ça, l’auteur arrive à nous faire sourire… On a, par moment de, l’empathie pour ce prédateur, torturé… Qui tombe amoureux… C’est cet amour qui le perdra… La machine, si bien huilée, va se dérégler… Jusqu’à le mener à sa perte…

Pour notre grand soulagement ! Au clap de fin, on reprend notre souffle et on se dit, c’est enfin terminé ! Sauf que l’auteur a un tel talent, que Buczko laisse des traces, laisse son empreinte nauséabonde sur notre esprit… Et il faudra du temps pour effacer ses traces…. C’est un récit court, mais dense qu’on lit en apnée tout le long.

« je marque une pause, prends une voix encore plus douce. Je rassure, pour mieux contrôler. Toujours mieux contrôler !  » j’ai pas envie de te faire du mal, mon ange »

challenge polar et thriller 2016-2017 logopolarssharon1

ABC 2017 _ Policier / Thriller capture

Challenge ABC 2017 auto-édition

1902 de Fabienne Lejamble

 

Parution : 14 juin 2017 – Auto-édité – Prix : Ebook : 2,99€ – Broché : 7,39€

122 Pages  – Genre : Horreur, surnaturel, magie

 L’auteur nous embarque dans un univers sombre et qui tient ses promesses, à travers trois nouvelles et une jolie playlist qui l’a accompagné lors de son écriture… et va nous accompagner aussi…

Avec 1902, on fait un retour vers le passé, cette année subira des horreurs isolées, mais avec un lien directeur, que je vous laisse découvrir…

Dans les coulisses occultes de la France de 1902….

Les tombés de Quouarec : Un pêcheur vient de perdre sa femme et son fils dans d’étranges circonstances… Son neveu lui rend visite et va découvrir un sombre secret…

Dans les ombres de Paris : Une enquête sur des disparitions de plusieurs prostituées…

Les initiés du sentier noir : un dangereux livre qui va changer la vie de ceux qui le trouvent, en les faisant sombrer dans une spirale infernale…

Le fait d’avoir placé l’intrigue en 1902, donne une crédibilité au récit.

Nous sommes aujourd’hui tellement influencés par la télévision que l’horreur est à portée de main, mais au début du 20ème siècle le surnaturel a une place prégnante, avec des superstitions qui font parties du quotidien des gens, donc le surnaturel n’est point inconnu et fait très peur…

L’auteur réussi, avec talent, à transfigurer ses personnages et leur donne une réalité profonde. La peur est palpable et le récit prend une dimension surnaturelle très rapidement.

Le format nouvelle donne une dynamique au récit et l’écriture est directe, sans trop de blabla… Pas un seul mot de trop, ni en moins, le tout est savamment dosé et fait avec minutie pour entrainer le lecteur dans un univers bien glauque…

Les deux premières nouvelles sont centrées sur l’étrange et le paranormal… la troisième nouvelle donne un sens aux deux autres… Et le gore fini en apothéose le récit…

Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est que l’auteur aurait pu faire le choix de présenter des nouvelles sans liens entre elles, comme cela se fait très souvent. Mais elle fait le pari de trouver un sens logique et arrive très bien à les relier entre elle.

C’est l’ébauche d’une premier livre qui est livré au lecteur et c’est très réussi ! Je serais bien restée en 1902 plus longtemps avec certains personnages…

Les personnages sont d’ailleurs bien travaillés avec une description qui laisse malgré tout une belle part à notre imagination.

Le lecteur féru de ce genre, ne pourra qu’apprécier et en redemandera.

D’ailleurs la question que je pose à l’auteur : à quand un livre ? Car Fabienne Lejamble a un vrai talent pour donner la chair de poule avec un réalisme saisissant.

Challenge ABC 2017 auto-édition

Fabienne Lejamble est née en 1980, dans le Pas-de-Calais. Enfant, elle aime se retrouver seule pour dessiner et s’inventer des histoires. A 17 ans, alors étudiante à Arras, elle découvre différents univers au travers du jeu de rôle, notamment le fantastique et l’horreur.
Ce n’est que plus tard qu’elle glissera vers l’écriture. 1902 est son premier ouvrage. Il s’agit d’un recueil de nouvelles d’horreur, dans l’ambiance du début XXème.
Puis, avec une amie, elle écrit un roman fantastique jeunesse, nommé « Les Enfants de Gaïa », qui s’inscrit dans une duologie. Le deuxième tome est en cours d’écriture.
Son site: https://kissilow.wixsite.com/flejamble