Enragés de Pierre Gaulon

 

 

Parution : 13 mai 2015 – Édition : Fleur sauvage Prix  broché : 16.80€

Pages : 240 – Genre : Thriller psychologique – Suspense

Les livres parlant de zombies m’attirent invariablement, comme un aimant ! C’est pour moi gage de passer un bon moment horrifique, gore et en général la sauce prend bien !

Enragés de Pierre Gaulon, ne déroge pas à ma règle… J’ai découvert l’auteur grâce à la campagne « fleur sauvage ne fanera pas » et j’en suis ravie.

Tout tourne autour de Louis et Lucas, complètement différents et qui ne se connaissent pas ! Leur seul point commun avoir survécu dans ce monde apocalyptique…

Louis, est très tôt mis devant un fait qui semble anodin au départ, un SDF qu’il est habitué à croiser a décidé de le mordre.

Lucas, assiste à une bagarre étrange mais ne s’attarde pas, trop préoccupé par sa nuit à venir en compagnie d’une jeune femme.

Ces deux personnages vont peu à peu prendre conscience du nouveau monde qui les entoure…

Le récit alterne entre les deux points de vus, jusqu’à ce que ces deux survivants se rencontrent….

Louis m’a énervé, je l’ai trouvé trop mou… Et Lucas, même s’il a un côté malsain, reflète pour moi l’être humain tel qu’il serait en cas de catastrophe ! Certainement pas gentil ! Bizarrement je me suis plus attachée à Lucas, alors que Louis est un gentil gars, qui découvre l’horreur et n’a pas un gramme de méchanceté, Lucas se révèle et devient ce qu’il a toujours été…

Louis reflète parfaitement, l’être humain lambda : il s’enferme chez lui, s’inquiète pour sa famille, a peur et ne sort que lorsqu’il y est finalement obligé, pour pouvoir se nourrir.

« Cet isolement forcé lui fit prendre conscience qu’il avait passé la majorité de sa vie enfermé, comme la plupart des gens. Une routine de l’emprisonnement volontaire devenue inconsciente. »

Lucas, est plus dans l’action : il a une arme qu’il n’ pas peur d’utiliser, vu qu’il pratique le tir à haut niveau, il possède un port d’arme. L’auteur par un tour de passe passe très crédible permet à ce personnage d’avoir une arme légalement.

Ces deux personnages sont assez réalistes en fin de compte et représentent, ce que chacun de nous, pourrait faire… Ou être… Deux héros, chacun s’adaptant à son rythme et qui ne sont pas déshumanisés par une adaptation trop rapide au monde des morts…

L’intrigue tarde à se mettre en place, j’ai trouvé que l’on tournait trop dans le descriptif et j’attendais que l’on entre dans le vif du sujet, le sang, le déchiquetage, l’horreur quoi ! C’est ce que j’attends d’un livres sur les zombies qu’il me fasse bader ! Bon en même temps il m’en faut beaucoup…

Le fait d’avoir tardé dans les méandres de Louis, dans ses tergiversations, j’y vais, j’y vais pas, m’a donné envie de le pousser dans le vif et qu’il se réveille, une envie de le secouer et de lui dire « eh mec réveille toi, la seule solution est devant toi et pas ce trou à rat »

« L’enfer ne sera pas complet avant que vous n’y soyez. »

J’ai beaucoup plus aimé la seconde partie où l’idée d’une contamination générale fait son chemin et là l’auteur a réussi à me repêcher, avant une noyade certaine ! L’idée est vraiment bonne, bien amenée.

Du coup, j’ai regretté que l’auteur ne développe pas plus cette partie, trop courte à mon goût.

Pour conclure, malgré un avis mitigé, c’est un roman plaisant à lire, l’idée de l’origine de cette épidémie est très intéressante et ça vaut le coup de le lire.

Si vous aimez les zombies, mais que le gore vous rebute Enragés est fait pour vous.

Après des études de lettres modernes spécialisées dans la littérature fantastique, et une expérience de professeur de français, Pierre Gaulon rédige son premier roman « La Mort en Rouge » (2014) qui finira finaliste de plusieurs prix littéraires. Son deuxième livre, « Noir Ego », se verra récompensé par le prix  » La ruche des mots 2015″ catégorie thriller. Avec « Blizzard » (2015), il signe une trilogie inspirée de ses lectures de jeunesse.

Publicités

13 réflexions sur « Enragés de Pierre Gaulon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s